skip to Main Content

Leroy Merlin s’engage pour promouvoir la réparation. Depuis un an, cette chaîne de magasins est un des partenaires de Repair Café International. « Nous voulons offrir à nos clients la possibilité de venir chez nous réparer leurs produits cassés », raconte Agathe Ruckebusch, responsable RSE chez Leroy Merlin. « C’est pourquoi nous aimerions inviter les Repair Cafés à venir organiser des séances de réparation dans nos magasins. »

Le sujet n’est pas nouveau chez Leroy Merlin. Le premier Repair Café date de 2015 et a eu lieu dans le magasin de Paris Beaubourg. Depuis, bon nombre de magasins Leroy Merlin se sont considérablement investis dans la démarche et organisent régulièrement des Repair Cafés. C’est le cas notamment du magasin de Boulogne sur mer, comme le montre cette vidéo.

Claude Pérard, organisateur de Repair Café Côte d’Opale, se réjouit de la collaboration avec Leroy Merlin. Dans la vidéo, il dit: « Le fait de venir à Leroy Merlin nous permet de nous rapprocher d’un public qu’on ne toucherait pas dans d’autres Repair Cafés, dans nos salles communales, par exemple. »

Sauver plus de produits dans une ambiance chaleureuse

« Une personne qui a déjà vécu un Repair Café sait combien c’est une expérience aussi utile qu’humaine », indique Sandrine De Lemos, chef de projet. « Pour autant, et même si le sujet se développe énormément ces dernières années, nous nous sommes aperçus qu’il restait méconnu de beaucoup de nos clients. Nous voulons les initier pour sauver toujours plus de produits dans une ambiance chaleureuse. »

Pour ce faire, en toute convivialité et sécurité, Leroy Merlin dispose d’espace, d’outils et de matériels adaptés. Et ce ne sont pas seulement les réparateurs des Repair Cafés locaux qui offrent de l’assistance à la réparation. « Nous avons certains collaborateurs qui savent réparer et qui participent avec plaisir aux événements; ils apprécient particulièrement le partage d’expérience avec les réparateurs des Repair Cafés », assure Sandrine De Lemos.

Repair Café International se réjouit de cette démarche avec Leroy Merlin. « Nous sommes toujours contents lorsque nos partenaires veulent aider les Repair Cafés locaux », dit la directrice Martine Postma. « Cela peut être fait de diverses manières. En mettant du matériel à disposition, en aidant avec de la connaissance et du savoir-faire, ou, comme dans ce cas, en offrant un lieu de réparation bien équipé. »

Vous êtes intéressés ? Contacter Leroy Merlin !

Les Repair Cafés français intéressés par une collaboration avec Leroy Merlin peuvent contacter [email protected].

Cet article comporte 0 commentaires

    1. La Fondation Repair Café regrette que l’un de ses partenaires soit lié à la guerre en Ukraine et estime que les entreprises ne devraient pas contribuer à l’effort de guerre. En même temps, nous soutenons les efforts de Leroy Merlin pour promouvoir la réparation en France. Repair Café International s’entretient avec Leroy Merlin à ce sujet.

  1. Bonjour, il est fort dommage que le positionnement de Repair café international soit pris sans aucune consultation des nombreux Repair cafés qui sillonnent la France et leur soit présenté comme une évidence alors que cela pose quelques questions … Je ne trouve pas acceptable d’ignorer ceux qui sont la colonne vertébrale de l’organisation : à quand une organisation consultative ? A chaque Repair café de faire son choix, mais quand même … Comment expliquer cela au magasin Leroy Merlin qui nous sollicite ?

    1. Repair Café International regrette que notre partenariat avec Leroy Merlin ne plaise pas à tout le monde. Heureusement, nous recevons aussi des réactions positives. Et comme vous le dites vous-même : tous les Repair Cafés sont libres d’accepter ou non l’offre. Leroy Merlin en est également conscient de l’autonomie de chaque Repair Café. De plus, nous sommes d’avis qu’il vaut mieux entamer la discussion sur la réparation et la réparabilité des produits avec de grandes entreprises comme Leroy Merlin.

  2. Collegialement l’Equipe du RC de Puiseux ne souhaite pas collaborer avec cette enseigne de bricolage . L’une des raisons est que ce partenariat ferme l’octroi d’y subventions de la part des collectivités .

  3. Ce « partenariat » décidé par la tête de pont de l’association est loin de convenir à toutes les associations locales et c’est bien légitime !…
    Cela ressemble fort à une opération de Greenwashing..
    Vous l’aurez compris, je ne suis pas du tout favorable à ce partenariat.

  4. Le concept Repair Café n’est pas un dogme.

    Les maîtres-mots qui caractérisent la « Manifestation Repair Café » sont : liberté; rencontre ouverte; convivialité; partage de savoir-faire; mutualisation de moyens et d’expériences; facilitation d’accès aux pratiques et critères du concept.

    S’il faut retenir un seul des maître-mot. C’est « LIBERTÉ ».

    La confusion entre un lieu de Manifestation Repair Café et le fondement du concept est facile. La confusion entre un lieu de Manifestation Repair Café et son initiateur est facile.

    Pourquoi faire plus simple, alors que l’on peut faire plus compliqué ? Tout le monde connaît l’adage. Créer un lieu de Manifestation Repair Café est à la portée de tous. Tout le monde le sait. Accueillir une Manifestation Repair Café est à la portée de tous et fort souhaitable.

    Des entreprises veulent sensibiliser leur personnel à la lutte pour protéger l’environnement. Les collectivités territoriales le font. En France, la Chambre des métiers et de l’artisanat et l’ADEME ont créé le label « Répar’acteur, je répare et ça repart » afin que les artisans fassent de la protection de l’environnement, une priorité.

    Nous ne pouvons pas oublier que ce sont des artisans à la retraite, volontaires bénévoles qui portent librement la renommée et la réussite du concept Repair Café. S’il existe des exceptions. Parlons-en.

    Ces volontaires bénévoles, des artisans à la retraite pour la plupart, ne demandent rien et n’exigent rien avant de se mettre derrière une table pour partager savoir-faire et expériences. Nous savons par conséquent que sans les artisans des métiers de la réparation, il n’y pas d’activités de réparation. Pourtant, c’est ce qui s’était produit puisque nous avions oublié jusqu’à l’existence des artisans.

    Faire des citoyens des acteurs de la réparation, c’est l’objectif du concept Repair Café dont des dogmatiques de tous bords veulent nous détourner.

    La fondatrice du concept Repair Café n’a rien demandé, n’a rien exigé de ceux qui les premiers ont initié ici ou là, à travers le monde, la Manifestation Repair Café. Si tel avait été le cas, on ne passerait pas en moins de dix années de quelques centaines de lieux de Manifestation Repair Café (soit environ 250 en 2013) à des milliers (soit plus de 2600 lieux répertoriés en 2023) !

    Faire du concept Repair Café un dogme ?
    Faut-il laisser faire les dogmatiques ? Faut-il laisser faire ceux veulent fondamentalement imposer à tous les autres leur vision de la Manifestation Repair Café ? Faut-il laisser faire ceux qui n’aspirent qu’à une chose, celle de restreindre les libertés des autres dont celle qui détermine leur propre existence ?

    Bien sûr, ils ont su tirer tous les avantages, au nom de la liberté, que des volontaires bénévoles, des Repair Acteurs, leur ont offerts gracieusement.

    Le saviez-vous ?
    Ce ne sont pas les dogmatiques qui vont détruire le concept Repair Café. Ceux qui les regardent sans rien faire seront les véritables fossoyeurs de la Manifestation Repair Café. Créer une association dite « Repair Café » ne donne pas des droits. Le Droit à la Réparation est le seul qui vaille et elle est une exigence universelle !

    Les dogmatiques aspirent à une chose. Est-ce qu’ils en sont conscients ? Nul ne le sait. En tout état de cause, si nous les suivons, ils vont nous faire perdre de vue la lutte engagée contre l’obsolescence programmée et ses conséquences irréversibles. C’est la destruction de la planète qui est programmée.

    Si chaque initiateur de Manifestation Repair Café doit avoir une opinion sur tout se qui s’était passé depuis la nuit des temps, tout ce qui se passe dans le monde, au quotidien, montrer des compétences en philosophie, sciences humaines, dans les sciences techniques et technologiques et que sais-je, laissons les dogmatiques créer les dogmes pour cela !

    Dans ce contexte, laissons les dogmatiques créer autre chose que les aspirations pour apprendre ensemble et partager dans la convivialité, celles que porte la Fondation Repair Café.

    Le jour où un « Repair Acteur » serait contraint de respecter un dogme, ce jour sonnera la fin de tous les lieux de Manifestation Repair Café. Un lieu de Manifestation Repair Café est un lieu où le respect de l’autre est la loi naturelle. En faire un lieu de débats philosophiques, moraux, politiques ? Il n’existe nulle part, d’autres lieux pour cela ? Si des lieux existent, sont-ils devenus des déserts ?

    Un lieu de Manifestation Repair Café est un lieu de rencontre ouverte qu’il convient d’organiser comme tel, parce qu’il est aléatoire et respecté et doit être sécurisé pour ses objectifs, il est souhaitable d’en ouvrir partout où une volonté se détermine pour l’accueillir. La liberté est le fondement du concept Repair Café.

    La maxime que les Repair Acteurs partagent implicitement : « je ne veux pas savoir ce que pense le visiteur qui apporte l’objet que je suis en train de sauver de la déchèterie ».

    Signé
    ghkh.repairacteur
    _________________

  5. Nous avons bien noté l’incitation de Repair Café International à nouer des liens entre les repair café, associations bénévoles de réparation à but non lucratif, et les magasins Leroy Merlin qui ont un but commercial autour de la réparation.

    Nous tenons à faire part de notre position à ce sujet, cette position semblant également partagée par de nombreux autres Repair Café en France.

    Cette position est de n’envisager aucune de nos activités bénévoles dans les magasins Leroy Merlin dans la mesure où nous ne souhaitons aucunement que de l’activité bénévole contribue à générer des bénéfices/profits commerciaux.

    Plus précisément, dans la mesure où nous sommes conscients qu’il est important pour l’environnement de multiplier les initiatives de réparation, notre position est que nous sommes prêts à nous rendre disponibles auprès de responsables des magasins Leroy Merlin qui le souhaiteraient, pour les aider dans le montage et l’organisation d’ateliers de réparation gratuits et ouverts à tous.
    Toutefois, ces contributions d’aide à la création d’ateliers ne pourront s’effectuer qu’à partir du moment où ces ateliers de réparation auraient réellement pour but d’être portés de façon pérenne par les ressources propres du personnel des magasins Leroy Merlin.

    Plus généralement, nous appelons chacun à vérifier que les magasins Leroy Merlin qui annoncent organiser des repair café organisent ces évènements en restant conformes à la charte des Repair Cafés (notamment en respectant les critères de gratuité et d’ouverture à tous) pour se prévaloir de l’appellation Repair Café.

    En résumé, nous préconisons d’arrêter d’inciter les associations Repair Café à but non lucratif d’œuvrer pour les magasins Leroy Merlin, car comme vous l’avez compris, cela permet aux magasins Leroy Merlin de bénéficier d’une image verte non méritée. Si ces magasins souhaitent bénéficier de cette image verte, ils doivent s’impliquer avec leurs ressources propres et ne pas utiliser les bénévoles comme une source de bénéfices ! Nous vous invitons également à vérifier que chaque magasin Leroy Merlin qui organiserait un Repair Café en son sein respecte bien scrupuleusement la charte commune des Repair Café pour ne pas dégrader l’image de notre mouvement !

    Bien Réparement,
    Le conseil d’administration de Repair Café Paris

  6. Je fait partie d’un groupe qui souhaite créer ex-nihilo un repair café en banlieue de Lyon.
    Dans la commune voisine il y a un magasin Leroy Merlin.
    Si l’on peut disposer d’un local dans ce magasin je serais partisan de l’utiliser.
    J’y viendrai avec mes propres outils aucun achetés chez LM, car je les ai depuis plus de 50 ans pour certains.
    Dans ma jeunesse j’ai appris à changer les rayons d’une roue de vélo, et plus tard j’ai appris à dépanner des ordinateurs, au niveau des composants et ensuite à dépanner les utilisateurs qui avaient peur de mal les utiliser.
    Pour ce faire je n’avais pas besoin de LM !
    Les personnes ayant besoin de faire réparer un objet auront le loisir d’acheter des produits LM mais auront la liberté de le faire ou pas.
    Partageons des avis et gardons les critiques pour soi.
    Francois

  7. Bonsoir,
    Nous sommes rentrés en contact avec le L.M de notre région et avons faits deux ateliers dans leurs locaux.
    En tant que bénévole, je dirais que la direction du magasin souhaite verdir son image en nous prêtant des locaux pendant que les employés « freinent des 4 fers » car nous les privons de ventes sur lesquelles ils sont commissionnés.
    Comme déjà dit : Cela ressemble bien à du Greenwashing pur et simple.

  8. Depuis un an nous intervenons une fois par mois dans le magasin Leroy-Merlin de Rueil-Malmaison dans la cadre d’une convention signée avec le magasin. Nous l’avons renouvelé en 2024. En un après-midi nous avons entre 12 et 15 clients avec parfois plus d’un objet par client.
    Ce rendez-vous mensuel est aujourd’hui reconnu, l’ambiance y est conviviale et studieuse. Notre taux de réparation est d’environ 75% et le taux de satisfaction des bénévoles réparateurs et des visiteurs est unanime. Nous avons même pu recruter de nouveaux bénévoles à cette occasion.
    Nous appliquons scrupuleusement la charte des Repair Café et la « cohabitation » avec le personnel est excellente.
    Ce qui nous intéresse c’est que notre visiteur reparte avec son objet réparé, qu’il ait passé un bon moment avec nous et qu’il ait appris avec nous quelque petit trucs qui lui permettront de réparer lui-même. Que l’atelier se déroule dans un local communal, dans une entreprise ou un magasin, quelle importance ?

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top